Pêle-Mêle

Notre association soutenue par Patrick Bruel

Soutien Patrick Bruel Visionner l'extrait du concert :


Notre association invitée dans l'émission "Les Maternelles" du vendredi 16 mars 2011 sur France 5 ;

Un reportage également réalisé sur nos accompagnements.


Consulter le schéma des activités d'Enjeux d'Enfants



Lettre_2012_2 [lettre_2_mai2012]

Septembre 2012

La lettre d'Enjeux d'Enfants : spéciale 20 ans !
Parents en prison, parents quand même

Édito

Enjeux d'enfants a 20 ans

Il y a 20 ans se réunissait à Rennes une équipe de bénévoles motivés pour participer à la prise en considération des incidences de l’incarcération sur les relations familiales.

Depuis lors, nous n’avons eu de cesse de travailler à professionnaliser nos interventions.

Fonction bien délicate de toujours œuvrer dans l’intérêt de l’enfant et le développement de la responsabilité du parent… Mais c’est à ce prix que nos actions permettent une réelle prévention : pour éviter les répétitions chez l’enfant, mais aussi pour réduire les risques de récidive du parent incarcéré.

Petit à petit, les besoins se sont développés, et aujourd’hui, c’est une équipe composée de quatre salariés et de vingt-cinq bénévoles qui interviennent auprès des enfants et de leurs parents. Un conseil d’administration composé de dix membres très actifs qui assurent la gestion de notre association.

Nous avons aussi pour but de promouvoir toutes les actions visant à informer, former, sensibiliser à propos des incidences de l’incarcération sur la famille.

Nos vingt ans sont bien sûr une nouvelle occasion de vous proposer des rencontres, des échanges pour mieux appréhender cette question.

L’association propose donc deux événements ouverts à tous
les 9 et 19 octobre 2012,
pour contribuer à un débat citoyen autour de la cause de ces enfants et parents dont l’incarcération bouleverse les relations au quotidien.

Nous espérons vraiment vous y voir nombreux ! N’hésitez pas à en parler autour de vous et à faire suivre cette newsletter…

Conférence-Débat : Vivre et grandir avec un parent en prison...

Le mardi 9 octobre 2012 à 20h
Maison des associations - 6 Cours des Alliés - 35000 Rennes - Entrée libre et gratuite

Affiche conférence

Quels sont les impacts de l’incarcération sur les enfants et les relations familiales du détenu ?

Comment la question des relations de l’enfant à son parent détenu ont-elles été envisagées depuis ces 20 dernières années ?

Quels constats aujourd’hui et quelles évolutions attendre ?

Intervenants :

  • François de Singly Sociologue de la famille
  • Jean-Marie Delarue Contrôleur général des lieux de privation de liberté
    voir : www.cglpl.fr
  • Claire Garnier Représentante de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Rennes
  • Jeannette Favre Présidente de L’UFRAMA (Union Nationale des fédérations régionales des maisons d’accueil de familles et proches de personnes incarcérées)*
  • Marine Boudier Directrice de l’association Enjeux d’Enfants Grand Ouest

* L'UFRAMA est composée des fédérations régionales et autres associations à but non lucratif, ayant pour objet de développer pendant l'incarcération toutes initiatives visant à faciliter le maintien des liens familiaux ainsi que la dignité, l'épanouissement et l'autonomie des familles ou proches de personnes incarcérées. Ils réalisent notamment régulièrement des enquêtes auprès des familles, visant à mieux connaître leurs difficultés et à proposer des recommandations à l’Administration pénitentiaire afin de faire évoluer la loi pénitentiaire.

voir : uframa.listoo.biz

Cette table ronde sera l’occasion d’ouvrir des échanges avec le public. Elle sera animée par Nathalie Bougeard, journaliste et administratrice à Enjeux d'Enfants.

Théâtre : On m’appelait Lenka

Une pièce de Catherine Vigneau, mise en scène par Jérémy Robert*

Le vendredi 19 octobre 2012 à 20h
Théâtre de la Paillette - 6 Rue Louis Guilloux - 35000 Rennes - Entrée et participation libres

Affiche théâtre

« Bonjour, je suis Cléo... C’est ma mère qui m’a donné ce prénom ridicule... que j’ai longtemps détesté, mon prénom je veux dire. Ma mère aussi d’ailleurs... je l’ai longtemps haïe. Et je peux vous dire que j’ai mis beaucoup d’énergie à tenter de l’effacer de ma vie... en vain... Vous savez on a beau faire, il y a toujours un temps où votre passé vous rattrape... je vais vous expliquer... Mais pour ça, il faut remonter un peu dans le temps. Pour ça, il faut que je vous parle de cette drôle d’époque où je m’appelais Lenka. »

 

Comédiens :

  • Enora Giffard (Julie)
  • Dora Frostin (Lenka)
  • Lucie Mao (Charlotte)
  • Anaïs Langlais-Schmidt (Clarisse)
  • Zaccary Durant (Quentin)
  • Pierre-Yves Le Bail (Thierry)
  • Sébastien Le Berre (le surveillant pénitentiaire, le père de Quentin, Quentin adulte)
  • Audrey Even (Dominique)
  • Mathilde Samama (Nathalie, Cléo adulte)

 

Écrivain :

Catherine Vigneau
  • Catherine Vigneau
    Comédienne, musicienne, auteure.
    Elle se forme à la danse contemporaine avec les chorégraphes Hervé Maigret, Nathalie Licastro et Stéphane Bourgeois, membres fondateurs de la Cie ngc25, au chant et à la musique auprès de Jean François Morange et Nicolas Bocquel. En 1994, elle intègre la compagnie semi-professionnelle Motus et Cie dirigée par Michel Frappart et Denise Azoula et la troupe d'improvisation nantaise du MALIN et devient membre de la Communauté Transitoire de Spectacle. En 2001, elle participe à la création de la Cie 3ème Acte et, à partir de 2006, écrit pour le théâtre à la demande de Michel Frappart pour Motus et Cie et pour les divers ateliers qu'elle dirige dans les communes de Gévezé et Acigné.

 

 

Metteur en scène :

Jérémy Robert
  • Jérémy Robert
    Comédien, circassien
    Se forme au Conservatoire National de Région d'Arts Dramatiques, à Rennes. Travaille sur les arts de l’oralité et le théâtre dans l'éducation nationale en tant qu'aide éducateur. Il poursuit sa formation théâtrale, notamment auprès de la Cie Dérézo la technologie dans l’arène de l’acteur. Il se spécialise dans les arts du cirque auprès du Bing Bang Circus où il enseigne désormais depuis 2004. Depuis 2008, il est intervenant théâtre à la MJC de l'Antipode, à Rennes, et dans les associations de théâtre amateurs Les Arlequins et Zip Zap.

 

 

Comment ce projet est-il né ?

Photo spectacle

Photo spectacle
Photos prises à l'occasion d'une répétition en juillet 2012

Cet évènement anniversaire est une occasion pour l’association de réaffirmer sa volonté de sensibiliser le jeune public aux problématiques de notre association. Désireux de proposer un outil de « médiatisation » adapté, nous nous sommes engagés, en partenariat avec l’Antipode MJC Rennes (Maison des Jeunes et de la Culture de Cleunay) et la compagnie « Troisième acte » dans l'élaboration collective d'un projet théâtral.

Ce projet s’articule autour de 3 grandes phases de réalisation :

  • Écriture d’une pièce sur le thème du maintien des liens familiaux dans le contexte de l’incarcération.
    Ce texte, écrit par la comédienne Catherine VIGNEAU et mis en scène par Jérémy ROBERT de la compagnie « 3ème acte », résulte d’échanges réguliers avec les intervenants bénévoles de l’association Enjeux d’Enfants.
    Ce travail d’écriture nous semble pertinent et intéressant à bien des égards. Tout d’abord, les recherches que nous avons pu mener, les uns et les autres, nous ont permis de constater qu’il n’existait aucun texte littéraire (à notre connaissance et mises à part des retranscriptions de témoignages) abordant ce thème. Par ailleurs, c’est une occasion de médiatiser « autrement », les réalités des relations entre les parents incarcérés et leur famille, mais aussi les spécificités de l’activité des intervenants « accompagnants » au sein d’associations comme la nôtre. Cette création artistique constitue un véritable apport bibliographique tant dans sa forme que dans son contenu. Elle présente un intérêt à long terme, dépassant les objectifs propres à la célébration de notre anniversaire.

  • Mise en scène et montage de la pièce au sein d’un atelier « mixte adulte/adolescents » proposé dans le cadre des activités de l’Antipode.
    Constitué de 5 adolescents et de 4 adultes confirmés et volontaires, issus d’ateliers théâtre annuels proposés par l’Antipode et les associations de théâtre amateur actives sur la région rennaise, ce groupe s’est engagé activement dans un travail de création de 6 mois (d’avril à novembre 2012). Plusieurs temps forts de création ont été programmés, sur des vacances et WE.

"Le groupe est formé de 5 adolescents choisis parmi les 18 de l'atelier de théâtre de la MJC Antipode ainsi que 4 adultes venus d'horizons très différents. Ce qui fait la force de ce groupe c'est justement la complémentarité de tous ces parcours différents qui se croisent. Une dynamique puissante de travail s'est maintenant créée. La différence d'âge (de 13 à 62 ans) amène également une singularité et une bienveillance entre eux dans le travail. Le sujet de la pièce nous emmène dans des discussions et des échanges de points de vue qui ont aidé à la formation du groupe, à l'engagement humain, social et culturel que tout le monde investit avec plaisir et conviction. La diffusion de la pièce dans des lieux différents donne une dimension encore plus intéressante au projet. Le groupe sait déjà qu'il sera confronté à divers public (scolaires et tout public) et aspire déjà à toutes les discussions que cela amènera à partager. Ce projet de création d'une pièce de théâtre pour l'anniversaire de l'association Enjeux d'Enfants m'a poussé à réfléchir sur la légitimité de créer un groupe mélangeant des comédiens adolescents et adultes. Ce projet, adressé à un groupe de comédiens amateurs, les implique dans un processus professionnel de création. Toutes les étapes de travail sont regroupées sur des résidences d'une semaine et de week-end. Cela demande donc un travail intensif et une disponibilité impressionnants pour ce groupe. Tout le monde a pris conscience de la durée très courte de travail et y donne l'énergie nécessaire. Le fait également que ce projet s'inscrive dans un calendrier hors année scolaire motive encore plus le groupe de comédiens qui y voit une toute autre organisation qu'un atelier de théâtre à l'année. Nous vivons une histoire humaine nouvelle pour tout le monde qui laissera des traces dans l'esprit de chacun et, nous l’espérons, du public qui viendra apprécier cette pièce de théâtre." (Jérémy Robert)

Ces temps de répétition ont également été l’occasion de plusieurs rencontres entre les membres de l’atelier et des représentants d’ « Enjeux d’Enfants » afin d’ancrer les réflexions et la création du groupe dans les réalités de l’association.

  • Diffusion de la pièce :
    Pour chacune de ces représentations, la pièce constituera un support introduisant un temps d’échange avec des représentants de l’association sur les enjeux relatifs au maintien des liens familiaux dans le cadre de l’incarcération.
    Deux représentations sont prévues auprès du public rennais au théâtre de la Paillette (dont une en après-midi exclusivement adressée au public scolaire – collège de Cleunay et classes des lycées intéressées par la démarche pédagogique).

    Les représentations adressées aux collégiens et lycéens viendront poursuivre une réflexion préalablement engagée au sein des classes concernées. En effet, l’association « Enjeux d’Enfants » invitera, dès la rentrée 2012, les enseignants du collège de Cleunay ainsi que les professeurs des lycées rennais, responsables de l’Enseignement Civique, Juridique et Social, à entreprendre avec leur classe, un travail, accompagné par l’association (mise à disposition de supports documentaires, interventions de l’association au sein de la classe ; participation à une des représentations de théâtre/Débat courant novembre) sur les conséquences de l’incarcération sur les liens familiaux.

    NB : Deux autres représentations de la pièce sont envisagées, non plus dans le cadre des 20 ans de l’association, mais dans le cadre des Journées Nationales des prisons. L’une au Mans, le mardi 27 novembre ; l’autre à Rennes, le vendredi 30 novembre.
    L’une et l’autre s’adressent à un public scolaire, et feront également suite à des interventions des associations composant les collectifs manceaux et rennais des JNP, au sein de collèges et lycées locaux. Au Mans, une représentation est également envisagée en soirée pour le grand public.

Les origines de ce partenariat : la rencontre d’intérêts spécifiques à chacune de nos associations

Enjeux d’Enfants

L’ambition de toucher le jeune public à l’occasion de notre anniversaire nécessitait que nous entreprenions une stratégie d’ouverture et de recherches de partenaires au sein du milieu socioculturel rennais intervenant sur de l’action périscolaire.
L’action éducative et le savoir-faire des professionnels du secteur jeunesse de l’Antipode et, en particulier, les relations partenariales développées avec les établissements scolaires du quartier de Cleunay nous semblaient constituer un cadre propice à la réalisation de notre projet.

L'Antipode

L’Antipode MJC Rennes

L’Antipode MJC Rennes a, depuis son origine au début des années soixante, développé une action de proximité en faveur de la population du quartier, en particulier des jeunes.
Le projet est basé sur des valeurs d’Education Populaire ainsi que sur des objectifs culturels, sociaux et éducatifs clairement énoncés. L’Antipode MJC Rennes est un lieu des possibles où chacun est accueilli et écouté. Nous offrons des possibilités d’investissements et d’apprentissages individuels et collectifs pour un plus grand épanouissement personnel basé sur des apports techniques mais aussi sur la rencontre, l’échange, le débat et la construction collective. Si, en premier lieu, la demande de chacun est prise en compte, elle s’inscrit dans un contexte collectif où l’intérêt individuel doit prendre en compte le collectif voire l’intérêt général. Notre projet est fondé sur une attention particulière pour les publics les plus en difficultés et les plus éloignés de l’action publique.
Des processus d’actions (partenariats, actions spécifiques, tarifications, médiations) sont développés pour rendre efficiente cette volonté. Il ne s’agit pas pour autant d’actions d’assistance mais bien d’insertions dans des processus ouverts à tous.
C’est le défi permanent de l’Antipode MJC Rennes.

Notre participation au projet des 20 ans de l’association Enjeux d’Enfants est le résultat d’une rencontre entre les équipes et les projets de nos deux associations. En partant de ce que nous sommes et ce que nous faisons (promouvoir les différentes formes d’expressions artistiques) c’est tout naturellement qu’à l’issue de quelques échanges est née l’idée du projet théâtre comme démarche de médiation.

Compagnie 3ème Acte

La compagnie « Troisième Acte »

Fidèle à ses principes, la Cie 3ème Acte met en place des projets hétéroclites qui traduisent à la fois une belle ambition créative et une bonne dose de citoyenneté. A travers les différentes formes que les comédiens explorent, tels que le théâtre de texte, le clown, le spectacle de rue, le théâtre d’intervention, ainsi que les ateliers théâtre, ils défendent une pratique artistique qu'ils veulent la plus accessible possible, tout en restant exigeants sur la qualité de leurs productions. Cette accessibilité passe par un travail qui s’adapte aux gens, aux situations, aux structures et à l’actualité. C'est en intervenant aussi bien dans les théâtres que dans les hôpitaux, les prisons, ou encore sur les places de villages que la compagnie souhaite participer, à sa façon, à l’échange et au développement culturel et favoriser le libre accès à la culture. La rencontre avec le public et l'échange restent les moteurs de leur parti pris de création, de leurs choix, et renforce leur engagement en tant que comédiens, en tant qu’acteurs de la vie culturelle.

Étant déjà intervenue à la prison de femmes de Rennes à plusieurs reprises pour y donner des représentations, la compagnie 3ème Acte a développé une sensibilité particulière à l'égard de ce public. La sollicitation de la part de l'association Enjeux d'Enfants pour la création d'un spectacle original et inédit sur le rapprochement et le maintien des liens familiaux au sein du milieu carcéral a motivé notre engagement dans ce projet. C'est ainsi que la compagnie 3ème Acte a souhaité s'investir activement dans la réalisation de cet évènement. Catherine Vigneau, comédienne et auteure au sein de la compagnie s’est livrée à l'écriture d'une pièce théâtrale sur ce thème, s'appuyant sur des échanges avec les bénévoles de l'association Enjeux d'Enfant. Jérémy Robert, quant à lui, assure la mise en scène en proposant à des adolescents de son atelier théâtre au sein de l'antipode MJC Rennes et à des adultes volontaires de s'ouvrir à ce sujet en participant à la création de cette oeuvre originale.

Les partenaires :

Nous remercions pour leur soutien les partenaires suivants :

Fondation SNCF Ville de Rennes Crédit Mutuel de Bretagne Réseau parentalité 35